InnovInterview

Accueil / InnovInterview
Accueil / InnovInterview

InnovInterview

Chaque mois, Innoviris pose quelques questions à un acteur bruxellois innovant. Qu'ils soient chercheurs, entrepreneurs, partenaires, ils auront tous un avis pertinent sur différents aspects de la RDI bruxelloise.

InnovInterview

 

 

Chaque mois, Innoviris pose quelques questions à un acteur bruxellois innovant.

Qu'ils soient chercheurs, entrepreneurs, partenaires, ils auront tous un avis pertinent sur différents aspects de la RDI bruxelloise. 

 

Septembre 2017: Rencontre avec Emily Verté, chercheuse à la VUB dans le cadre du programme Anticipate
 

Emily Verté

 

Le projet « Frailty Imbalance in Brussels : detection and support », porté par la chercheuse Emily Verté, a pour but d’améliorer l’offre de soins de santé pour les seniors en proposant un modèle de soins de santé intégrés. Les résultats de la recherche seront présentés le 6 octobre 2017.

 

 

Pouvez-vous présenter votre projet ?

Comme spécialiste de l’éducation sociale, et du fait de mon passé en gestion public, je me suis toujours intéressée à la structure de la société. Mon expérience dans le secteur public et ma qualité de chercheur au sein des Belgian Ageing Studies (VUB) m'ont permis d'obtenir un soutien financier via le programme Anticipate. Mon projet vise à identifier  les personnes âgées et vulnérables afin de les orienter vers des soins de santé pertinents ou d’autres formes d'aide adéquates.


En quoi vos recherches sont-elles importantes pour Bruxelles ?

Comme d’autres grandes villes occidentales, Bruxelles est confronté aux vieillissement de sa population. De plus, on constate  une énorme augmentation de la population de plus de 80 ans qui est à la fois la plus vulnérable de la société mais également celle qui demande le plus de soins. Bien qu'il existe, dans la pratique, un nombre relativement élevé d'initiatives à but louable, qui tentent d'apporter une réponse aux demandes complexes de soins, le secteur des soins de santé et du bien-être ne semble pas atteindre son objectif d’apporter des soins à tous.

Dans mon projet, j’ai donc tenté de dresser l'inventaire des besoins de toutes les parties prenantes du processus de soins de santé et d’identifier les facteurs de risque conduisant à des demandes de soins. Les résultats des différentes études ont conduit au développement d'un modèle de soins intégrés dans les quartiers où vivent la population âgée. Ce modèle appelé l'INClusive CAre framework, sert de guide pour les soins de santé inclusifs à Bruxelles, tant du point de vue politique que du point de vue pratique. Ce modèle pourrait également être appliqué à d’autres régions.


De quelle manière espérez-vous valoriser les résultats de vos recherches ?

Au cours des prochaines années, j'espère pouvoir poursuivre l'opérationnalisation du modèle INClusive CAre, de manière à pouvoir le tester dans la pratique. L'objectif ultime est de mettre en place ce modèle, afin de réaliser la transition d'un paradigme de soins négatif à un paradigme de soins positif, centré sur les capacités des individus et de leur entourage.


Selon vous, quelle est l'importance du programme Anticipate ?

Le programme Anticipate permet à un chercheur, à partir de la spécificité du contexte métropolitain de Bruxelles et par empirisme, d'aborder des problèmes sociétaux et de formuler des réponses (socialement) innovantes, qui accroissent le bien-être des habitants de la Région de Bruxelles-Capitale en particulier.


Le 6 octobre, vous présenterez les résultats de vos recherches devant le secteur. Que pouvons-nous attendre de cet évènement ?

Le vendredi 6 octobre à 17h00, à l'occasion de la défense publique de ma thèse de doctorat, je dévoilerai pour la première fois les résultats de mes recherches. Toute personne intéressée est bienvenue, qu’elle travaille ou non dans le secteur des soins de santé et du bien-être. L’audience peut s'attendre à une présentation du développement du modèle 'INClusive CAre framework’, basée sur la discussion des résultats des différentes recherches. L'accent sera mis sur la pertinence de l’application de ce modèle au secteur, et sur son impact..

Intéressés de découvrir ces résultats de recherche plus en détail? Inscrivez-vous à la défense publique du projet qui aura lieu ce 6 octobre à 17h à la VUB.