Team Up

Accueil / Soutien financier aux entreprises / Programmes bruxellois / Team Up - Academic Research & Industry
Accueil / Soutien financier aux entreprises / Programmes bruxellois / Team Up - Academic Research & Industry

Team Up

Team Up

Co-create

 

 

L'objectif de Team Up est d'encourager la collaboration entre le monde académique et industriel en Région de Bruxelles-Capitale. Ce programme annuel implique une participation active tant de la part des unités académiques que des équipes industrielles dans un but de renforcement des connaissances, de transfert de propriété intellectuelle de la recherche académique vers l'industrie, et de sa transformation en prototypes conduisant à de nouveaux débouchés économiques.

Grâce à Team Up, les entreprises pourront acquérir les connaissances qui leur font défaut et intégrer les derniers perfectionnements. Les chercheurs académiques, quant à eux, pourront rencontrer des cas réels d'utilisations pratiques auxquels appliquer leurs découvertes.

 

 

 

Vous avez raté notre évènement de Matchmaking du 3 mai 2018 ? Vous y étiez et voulez revoir la présentation ? Cliquez ici. 

 

 

Edition 2018: Systèmes distribués et décentralisés

La force du réseau

Grâce aux progrès technologiques, le passage de systèmes centralisés à des systèmes distribués et décentralisés peut être observé globalement. Alors que les systèmes centralisés font tout leur traitement en un seul endroit, les systèmes distribués et décentralisés répartissent le traitement entre un réseau de nœuds (un nombre potentiellement élevé) qui s'associent les uns aux autres.

L'exemple le plus emblématique de ces systèmes est la blockchain. Introduite en 2008 par Satoshi Nakamoto dans le document de référence décrivant le Bitcoin, la blockchain est un registre public distribué, sécurisé et digne de confiance des actifs et des transactions. Aucune entité centrale n'en est propriétaire ou ne la contrôle. Les données sont stockées sur un réseau mondial d'ordinateurs. La blockchain a le potentiel de changer la façon dont nous achetons et vendons, d'interagir avec le gouvernement ou encore de vérifier l'authenticité - des légumes aux titres de propriété.

La tendance va bien au-delà de la blockchain. De nombreux secteurs ont franchi ou approchent le point de pivot où des systèmes plus décentralisés et distribués peuvent rivaliser d’un point de vue de la fonctionnalité et de l'efficacité. Par exemple, le paysage énergétique subit une transformation profonde, passant d'une production centralisée et intensive en carbone à une production décentralisée et respectueuse de l'environnement grâce aux panneaux solaires et aux éoliennes. De même, en informatique, la quasi-totalité des processeurs actuels répartissent l'informatique sur plusieurs cœurs. Enfin, cette tendance n'est pas seulement technologique, mais aussi sociétale : les citoyens sont de plus en plus désireux de participer au processus décisionnel, ce qui conduit au concept de démocratie décentralisée.

Les systèmes distribués et décentralisés peuvent avoir un avantage concurrentiel par rapport aux solutions centralisées existantes. Ils offrent une plus grande évolutivité (puisque les nœuds peuvent être ajoutés facilement), une plus grande résilience (puisqu'il n'y a pas de point de défaillance unique) ainsi que d'autres avantages propres à l'application. D'autre part, ils sont plus complexes à gérer, soulèvent des problèmes de sécurité et posent d'autres défis que l'appel à projets Team Up 2018 vise à relever.

Tout projet incluant une forme de distribution ou de décentralisation est le bienvenu. Le projet peut concerner le système dans son ensemble ou se concentrer sur un seul élément du système. Enfin, l'appel ne se limite PAS aux TIC.

 

Peuvent bénéficier d'une aide Team Up, les entreprises établies à Bruxelles et ayant des activités de recherche et développement dans les projets remplissant les conditions suivantes :

  • Le projet doit impliquer au moins un organisme de recherche (université, établissement d'enseignement supérieur ou centre de recherches) ayant au moins un siège central dans la Région de Bruxelles-Capitale ET une entreprise dont les activités de R&D concernées sont basées dans la Région de Bruxelles-Capitale

  • La participation de plus d'un organisme de recherche et plus d'une entreprise est possible. Cependant, l'équilibre des efforts entre le milieu universitaire et l'industrie doit respecter un équilibre de 1/3 - 2/3 ;

  • Aucun type de partenaire (académique / entreprise) ne peut prendre à sa charge plus de 2/3 de la somme des efforts investis dans le projet ;

  • Les sociétés doivent être en bonne santé financière selon la définition de la législation européenne (p19, §18) ;

  • Les sociétés doivent démontrer leur capacité à financer leur part du projet ;

  • Les partenaires doivent avoir rempli leurs obligations dans le cadre d'aides antérieures octroyées par la Région ;

  • Les projets doivent entrer dans le cadre de la thématique de l'appel telle que définie ;

  • Les résultats attendus du projet doivent comporter des effets positifs pour les partenaires en Région bruxelloise (emplois, connaissances, croissance, etc.).

L'appel à projets est ouvert depuis le 4 avril 2018. Les formulaires d'expression d'intérêt doivent être soumis avant le 22 juin 2018 à 14h. 

L'expression d'intérêt doit être envoyées en 2 exemplaires papier à :

Innoviris - à l'attention de Jonathan Duplicy 
Chaussée de Charleroi 110
1060 Bruxelles

Une version éléctronique (Word) doit également être envoyée aux adresses suivantes: funding-request@innoviris.brussels and jduplicy@innoviris.brussels.

Forme de l'intervention financière

L'aide financière peut être accordée sous forme de subside. La durée du projet doit être comprise entre un et trois ans. 

 

 
Subsides
Micro et Petite entreprise

60%

Moyenne entreprise

50%

Grande entreprise

40%

Organisme de recherche

100%

Comme la rédaction d'une proposition solide et complète est coûteuse, aussi bien en temps qu'en énergie, et peut constituer un obstacle à la participation, Innoviris prévoit un subventionnement Connect afin de couvrir une partie des dépenses afférentes. Le montant de cette subvention pourra s'élever à 7500 euros maximum par partenaire (jusqu'à un plafond de 25 000 euros par groupement) et permettra de couvrir les frais de personnel des personnes chargées de rédiger le projet ainsi, au besoin, que les frais liés à une consultation juridique sur des questions de propriété intellectuelle. Les partenaires intéressés devront remplir le formulaire de demande Connect  joint en annexe du formulaire d'expression d'intérêt.

 

Critères d'évaluation

  • Caractère innovant du projet ;

  • Excellence du programme de recherche, apports au-delà de l'état actuel des connaissances ;

  • Qualité du plan d'exécution (programme de travail, méthodologie, compétence des équipes, planification) ;

  • Niveau de transfert technologique du milieu académique aux industries, et synergies entre les partenaires ;

  • Valorisation des résultats du projet sur le plan économique ;

  • En cas d'égalité entre projets, il sera donné priorité à ceux qui contribuent le plus à faire face aux enjeux sociétaux de la Région bruxelloise (par ex. mobilité ou chômage).

 

Personne de contact Innoviris

** IMAGE DESCRIPTION **

Jonathan Duplicy

Scientific Advisor

Industrial Research and Innovation Team

Tel. +32 2 600 50 52
jduplicy@innoviris.brussels